Contact France, DANY : 00 33 06 41 80 54 81


Contact Costa Rica, BEN : 00 506 6312 7470

Esméralda Immo Costa Rica
maisons a vendre au costa rica
acheter au costa rica
acheter au costa rica
FR
ESP
ENG
Agence immobilière au costa rica
Le site ne présente que 30% des biens que nous gérons ! Si vous ne trouvez pas un bien correspondant à vos besoins ici, n'hésitez pas à nous contacter. Nous avons certainement ce que vous recherchez !
Histoire du Costa Rica

Ce pays est habité depuis 5000 av J.C par les Amérindiens, mais ne fut baptisé Costa Rica (Côte Riche) qu’en 1502, quand Christophe Colomb découvrit le pays lors de son quatrième voyage.


De 1502 à la fin du XVIIIe siècle, le Costa Rica ne subit que peu l’intervention des autorités espagnoles et de l’Eglise catholique, dû à son éloignement de la ville de Guatemala (centre névralgique durant cette période sous l’autorité espagnole) et également de sa géographie très accidentée, donc très difficile d’accès.


A partir de la fin du XVIIIe siècle, les Espagnols s’intéressèrent plus au Costa Rica afin d’y développer l’agriculture commerciale, dont la production de tabac destinée à l’exportation. Grace aux exportations de tabac, le Costa Rica devint une société plus prospère et les Costariciens dominèrent la vie intellectuelle et politique de l’Amérique Centrale au début du XIXe siècle. Le Costa Rica suivit le Mexique en 1821 lors de sa déclaration d’indépendance, et sa séparation d’avec l’Espagne et forma ensuite une république souveraine.


Le XIX e siècle fut aussi marqué par l’essor de la culture du café, qui devint alors un important produit d’exploitation. A cela s’est ajouté le développement de l’industrie de la banane et l’arrivée d’investissements et de capitaux étrangers qui aidèrent à la création d’infrastructures (chemin de fers, d’équipements publics…).


A partir de l’élection du président Otilio Ulate, membre du PLN, dirigé par Jose Figueres Ferrer, le pays devint alors le pays le plus démocratique de l’Amérique latine, position qu’il occupe toujours aujourd’hui.


Le Costa Rica est aussi un pays magnifique de par ses forêts, ses volcans, ses plages, ses fleuves ainsi qu’une biodiversité incroyable et unique au monde. Ce petit pays d’Amérique centrale contient 5 % de la biodiversité mondiale et plus de 30 % du territoire national est protégé. C’est un des seuls pays au monde à produire 95% de son énergie électrique dite de manière propre. Le Costa Rica a pour objectif d’être le premier pays au monde à obtenir le statut de carboneutre pour 2025. Ce pays est chef de file en la matière, étant le premier pays au monde à avoir obtenu une certification en tourisme responsable dès 1996, misant sur le respect des ressources naturelles et humaines.


Le Costa Rica est bordé au nord par le Nicaragua et traversé par ses trois cordillères volcaniques (du Guanacaste, de la Vallée centrale et de Talamanca) du nord au sud du pays avec sa frontière avec le Panama et ses forêts encore vierges, à l’est par la mer des Caraïbes et ses plages composées de lagons et de végétations luxuriantes et enfin, à l’ouest par l’océan pacifique riche en plages immenses de sables blancs et noirs.


Le Costa Rica est aujourd’hui un pays démilitarisé et est une démocratie présidentielle.

Sa superficie est de 51 060 km² et sa population est d’un peu plus de 4 millions d’habitants. La langue principale du pays est l’espagnol (l’anglais est utilisé dans tout le secteur touristique) et sa monnaie est le colon, bien que le dollar s’utilise aussi, ceci lié au fort développement touristique du pays. La croissance avoisine les 5% depuis plus de dix ans et l’inflation annuelle des prix est de 10 % environ.



Tamarindo:


Tamarindo est un village qui fait partie du district 9 nommé Tamarindo, du canton de Santa Cruz, dans la province du Guanacaste au Costa Rica.


Ce district est composé de villages tels que Tamarindo, Villareal, Santa Rosa, la Garita Nueva, Hernandez et San Jose de Pinilla. Il est bordé par d’autres districts (Tempate, Santa Cruz, 27 de abril), eux-mêmes composés de villages tels que Flamingo, Brazilito, Avellanas ou encore Marbella et, à l’ouest par l’Océan Pacifique.


Le village de Tamarindo, ancien village de pêcheurs, est aujourd’hui une des communautés les plus touristiques du Costa Rica. Sa position géographique et ses conditions climatiques font de lui une zone idéale pour y vivre, pour la pratique du surf et autres sports aquatiques et de pleine nature. Le parc national « Marino las Baulas », en grande partie, fait partie du district de Tamarindo et constitue le lieu de ponte le plus important de la tortue Baula, la plus grande au monde et en voie d’extinction. Conchal, Flamingo et beaucoup d’autres plages offrent aussi bien des lieux pour la détente et le farniente que des lieux pour pratiquer tous types d’activités (sports aquatiques, cheval, vtt, randonnées, sports mécaniques et biens d’autres). Des plages interminables aux décors tous différents les uns des autres comme Avellana, Tamarindo, Playa Grande, Conchal, Flamingo et beaucoup d’autres offrent aussi les mêmes avantages pour pratiquer tous types de sports de pleine nature. A cela s’ajoute un autre écosystème qui est la mangrove dans laquelle on peut découvrir des dizaines d’animaux et oiseaux sauvages. Tamarindo est la deuxième destination touristique du pays après le volcan Poas.


Contact France, DANY  : 00 33 06 41 80 54 81


Contact Costa Rica, BEN : 00 506 6312 7470

Esmeralda Immo agence immobiliere au costa rica